Jean-Gabriel Coignet
(Sculpteur)



Katarzyna et compagnie

 
Vue de l’exposition à La Verrière, Bruxelles, 2009


Clément Greenberg rêvait d’un « art doux, grand, équilibré, apollinien dans lequel la passion ne remplit pas les vides laissés par l’application défectueuse ou incomplète des théories mais part du point où la théorie la plus avancée s’arrête, un art dans lequel un détachement intense informe toute chose »
Harry cooper in « Un détachement intense : Line Form Color d’Ellwoth Kelly, p 6, ed. Harvard Univesity Art Museum 1999 »


Ce rendez-vous qu’est Atmosphère de transformation me donne l’occasion de faire le point sur des relations de causes à effets entre les séries « Ana », « Appareillage » et « Katarzyna » mais aussi de montrer les prémices d’une nouvelle série qui pour le moment ne se présente que sous forme de dessins au crayon de couleur.



« Appareillage C ½ », 378x378 cm, 2009, mine de plomb, La Verrière, Bruxelles.
« Ana2 », 150x120x180 cm, 2000, fer métallisé, peinture époxy.
 
« Katarzyna série C  2/3»,  63,5x138x199,4 cm, 2012, époxy et peinture époxy.
 
« Dessin documentaire n°1 », 2014, 35x120 cm, encre, crayon de couleur, mine de plomb
 
Un dessin vaut mieux que bien des explications
 
   9 dessins préparatoires à la série ACSD, 2014, 21x29,7 cm chacun, crayon de couleur et mine de plomb
 
Chaque fois que j’imagine un nouveau projet, il faut que je vérifie si il peut se développer dans une série suffisamment large et ouverte voire aussi si il ne peut pas m’amener à de nouveaux projets tout en gardant ses principes initiaux.


Jean-Gabriel Coignet, St Mary, le 22/04/2014
 
Vues de L'exposition
 
Jean-Gabriel Coignet